Fairy Tail : La Guerre des Mondes !


Combattez pour votre survie, pour les guildes et pour les Mondes !
 
AccueilPortailRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Maître pour Loti Fioriti !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lisanna Strauss
Fondatrice


Messages : 99
Date d'inscription : 25/09/2012

Feuille de personnage
Magie: Take Over Animal Soul
Âge: 17 ans
Techniques:

MessageSujet: Un Maître pour Loti Fioriti !   Ven 28 Sep - 10:17



§ Nominoë O'Kerparavel §


ÉTAT CIVIL DE MON PERSONNAGE

Nom : O'Kerparavel
Prénom : Nominoë
Surnom : ...
Date et Lieu de Naissance : 17-03-765, Royaume de Joya
Âge : 27 ans

Guilde : Fondateur de Loti Fioriti
Rang : Premier Maître
Magie : Arc perdu de l'Energie

DESCRIPTION PHYSIQUE

Nominoë, 27 ans, est un homme assez grand, un mètre quatre vingt neuf pour soixante dix huit kilogrammes. Plutôt massif, et grâce à l'entrainement rigoureux qu'il a subis durant son apprentissage des bases de l’Énergie Pur et qu'il s'imposa par la suite, il est devenus très endurant tant pour les efforts physique que magique. Ces yeux sont bleu ciel avec des reflets bleuté dû à l'utilisation de sa magie. Il laisse pousser ces cheveux qu'il teint en bleu avec des reflets doré. Ces bras musclés ne sont guère poilus. Pour ne pas être gêné lorsqu'il utilise le bout de ses doigts, il coupe ses ongles à raz de peau.

Lorsqu'il regarde la paume de chacune de ses mains il voit un cercle plein et bleuté, lisse, recouvrant sa peau. ce phénomène à commencer à apparaitre lorsqu'il eut finis sont apprentissage et qu'il continua de s'entrainer à la boule unique d'énergie pur. Sur les bout de ces doigt, le même phénomène apparait, mais cette fois c'est dû à l'entrainement des dix billes explosives. Sous la paume de ces pied... le même phénomène et cette fois c'est dû à l'entrainement du surf volant. Sa peau blanche est très lisse, en le fixant longtemps, ont pourrais y voir des reflet
bleuté... ceci est toujours dû à sa magie.

Son style d'habillage est simple, tout en bleu, mais marine cette fois. Botte moyennement haute et légère, pantalon en cuir, chemise et veste en cuir, une écharpe et un bonnet (lorsqu'il fait froid), des gants de nylon mais aussi des gants de laine (uniquement lorsqu'il fait froid) et enfin, son éternelle cape... qu'il adore faire flotter dans le vent.

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE

Étant né dans un village des montagnes du Royaume de Juya, Nominoë a développer un caractère à la hauteur de la rudesse du climat et du relief. Et puis, il y a eu l'attaque et la destruction de son village par la guilde noir de Tartaros. Nominoë était avec son maître de magie a ce moment là, ils échappèrent donc tout deux au massacre. Mais depuis lors, si son maître n'avait pas été là, Nominoë aurais sombré dans l'obscurité. Grâce à son maître, il apprit l'humilité, la compassion et le maîtrise de soi. D’ailleurs, l'apprentissage de sa magie requiert tout sa réunis, surtout la maîtrise de soi. Il en faut beaucoup pour le déconcentrer lorsqu'il s'entraine ou qu'il se bat. A la mort de son mentor, il faillis à nouveau sombrer dans le mal, mais son instruction avait été parfaitement réussis et il parvint à contenir sa tristesse et son besoin de vengeance. Il entrepris donc de s'entrainer durement jusqu’à la limite de sa magie et de sa force physique et mental. Par cela, on voit sa détermination à réussir ce qu'il entreprend, sa détermination à réaliser son rêve. De sont voyage de à Fioré, il apprit l'amitié et la solidarité. En Fioré même, il appris le respect et la fraternité, du moins, grâce au rumeurs sur Fairy Tail. Lorqu'il était enfant... un rien lui faisais peur.

HISTOIRE


PRÉLUDE


Nominoë naquis le 17 Mars 765, dans le village de Hymir, dans les montagnes autour du Royaume de Joya. La vie du village était rude, les habitants vivant de la chasse en hiver et de la cueillette l'été. Le village s’étendait sur les flans du mont Itarie à plus de 2.500 mètre d'altitude. Une centaine de maison composait Hymir, avec une place rectangulaire plane et centrale entouré d'une auberge, d'une tannerie, d'une boucherie, du bâtiment du conseil et de la petite école. Au plus haut, a quelque centaine de mètres au dessus du village et uniquement accessible l'été, se trouvait la maison des magiciens. Au village, il y avait peu de mage, et leur magie était principalement celle du feu et de la glace. Il y en avait cependant un qui sortait du lot, le plus vieux d'entre eux, Loggar, 67 ans, magicien de l'énergie.

Loggar était considéré comme un sage parmis les sage du village, ont dit que lorsqu'il était jeune il faisait partit d'une guilde nommé Blue Pégasus, qu'il aurait quitté alors qu'il avait la quarantaine d'année. Cependant il était natif du village. C'était un vieil homme à la barbe blanche, qui ne quittait que rarement le village, juste pour acheter quelque victuailles, car étant magicien de l'énergie, il pouvait se rendre à la maison des magiciens par voie des airs, sauf par très gros temps. Nominoë avait cinq ans, lorsqu'il rencontra pour la première Loggar. Ce fut juste un échange de regard, mais Loggar sentit une certaine puissance magique dans cet enfant, une puissance magique qui collait bien avec la magie qu'il pratiquait, c'était en l'an 766. Quelque mois plus tard, il revit le garçon, il s’agenouilla devant lui et cette fois-ci :

Loggar : Mon garçon, veut-tu apprendre la Magie ?

Et l'enfant s'enfuit... courra jusqu'à la maison de son père et se jeta dans les jupes de sa mère...

Nominoë : Maman, maman, maman ! Y a un vieux monsieur qui m'a fait peur.

La Maman : Allons, c'est finis... qui est ce vieux monsieur ?

Cette petite anecdote ferais rire Nominoë maintenant... mais la peur de cet enfant de cinq ans était sincère... Nominoë se cachât du vieil homme pendant 2 ans. Ainsi deux années passèrent sans qu'il n'y ait le moindre contact entre Loggar et Nominoë. Entre temps, le père de l'enfant entra au Conseil du Village. Avec son père au conseil du village, l'enfant eu moins peur et décida de lui même de faire des excuses au vieil homme. Justement, il le recroisa cinq jours après que son père fut admis au Conseil. Le vieil homme fut surpris que l'enfant se souvienne, deux ans après, de cette anecdote qui fit un peu rire Loggar d’ailleurs... et tout le village.

Nominoë : Monsieur, je m'excuse pour mettre enfuis en vous voyant m’adresser la parole.

Loggar : Allons, mon garçon, le passé est le passé et un vieil homme comme moi en a vue bien d'autres. Alors, a tu réfléchis à ma proposition.

Nominoë lança un regard désabusé au vieil homme. Qui le vit et qui reprit :

Loggar : Oui, bien sur, je suis bête, c'était il y a deux ans et tu à eu très peur. Évidemment, c'est normal que tu ne t'en souvienne pas. Alors je vais te le redemander. veux tu apprendre la magie avec moi ?

Nominoë : Ben moi je veux bien, mais ce n'est pas sur que mes parents soient d'accord.

Loggar : Ne t'inquiète pas pour sa, je vais leur demander la permission avant de t’enseigner mon savoir. Allez, va !

Nominoë quitta donc le vieil homme le coeur léger. Le lendemain, alors que l'enfant était partis vagabonder comme à son habitude dans le village, Loggar vint voir les parents de l'enfant. La discussion qui s'ensuivit dura longtemps et ce qui y fut dit resta entre les trois adultes, Nominoë n'en sut jamais rien. Loggar attendit l'enfant jusqu'au soir, acceptant une bonne soupe chaude pour le diner. Il remercia la mère de l'enfant pour la soupe, puis s'adressant directement à l'enfant :

Loggar : Écoute moi bien Nominoë, tu peux encore refuser, je te demande donc de ne pas te précipiter. L'enseignement de la magie est dure, très dure. Tu devras être patient, et m'obéir au doigt et à l’œil ! Tu ne verra tes parents lorsque j'en déciderais, pour ne pas les mettre en danger. Il pourras ainsi se passer plusieurs sans que tu ne les voient. Viens me voir à la maison des magiciens lorsque tu seras décidé.

Nominoë : Mais... elle est inaccessible l’hiver !

Loggar : Pas pour quelqu'un de vraiment déterminé. C'est dangereux, j'en conviens, surtout pour un enfant de sept ans. Attend l'été si tu le veux, ainsi tu fera preuve de patience, viens l'hiver et tu feras preuve de détermination. Ce sont deux attribues nécessaire à l'apprentissage de la magie. Surtout au début.

Après une réflexion de deux jour, durant lesquels ses parents l'encourageaient à faire preuve de patience. Nominoë choisis la détermination. Habituer à vagabonder dans le village l'été comme l'hiver, il choisis de braver la météo. Il quitta la maison avec un petit baluchon et un sac à dos, dans le baluchon, il mis quelque vêtement, deux pierre à feu, dans le sac à dos, il mis un pain, du fromage et du thé bien chaud, le tous bien au chaud dans une couverture. Du fait qu'il se soit déjà rendus, par beau temps et en secret, jusqu’à la maison des magiciens, il lui semblait pourvoir y accéder assez facilement. Mais l'été aussi le chemin était dangereux. Il n'eut aucun mal à trouver le chemin qui partait du village. Le chemin commençait par monter doucement à travers la forêt épineuse surplombant Hymir, chemin d’ailleurs resté visible, protégé par les pins, jusque là, sa va. Mais le chemin sort de la forêt et se retrouve à flan de falaise, et là, il est très enneigé. A ce moment Nominoë hésite, car le chemin, déjà difficile l'été se retrouve quasiment inutilisable. L'enfant sortis la couverture de son sac, pris un morceau de pain et de fromage, bus une gorgé de thé, encore chaud. Et se remis en marche, prudemment. A un moment, l'enfant glissa et eu la pur de sa jeune vie. Par chance, il était tombé sur le coté, du coté de la parois. Il redoubla de prudence et mis plus de deux heures à faire trois cents mètres. Au moment de débouché sur une surface plus praticable, un blizzard se leva. L'enfant continua donc son chemin sous une véritable tempête de neige. Fatigué, il est sur le point de s'arrêter, mais il savait de son père, que lorsque l'on est pris dans un blizzard, il ne faut s’arrêter que lorsque l'on trouve un abris. De connaissance il savait qu'il y avait une petite grotte non loin. Il se mit donc en quête de la grotte. Extrêmement fatigué, il finis par longé une paroi rocheuse en sondant la neige. Par chance, encore une fois, il était partis du bon coté et finis par trouver la grotte, dont l'entré était à moitié ensevelis sous la neige. Avant de s'endormir, il sortit ces quelques vivre de son sac les posa part terre et s'enroula dans la couverture, s'endormant aussitôt. Le blizzard dura le reste de la journée et toute la nuit. La nuit fut très froide, la neige gela.

Lorsque l'enfant se réveilla au petit matin, la sortie était bouché par de la neige gelé. Il essaya bien de briser la glace, mais ne parvint même pas à l’entamer, il s’égratigna les phalange de ces doigts.Si le magicien voulait le former, c'est qu'il avait de la magie en lui... Il se dit alors que s'il se concentrait suffisamment, il réussirait à briser la glace par magie. Alors, il posa ses deux mains, paume en avant sur la glace et se concentra, fermant les yeux, il pensa à une vague brisant la glace. La peur de rester coincé et de mourir l'aida beaucoup, et après plusieurs essais infructueux, il parvint à envoyer une trop puissante vague d'énergie qui brise la glace, mais qui projeta violemment l'enfant contre la parois du fond de la grotte. Nominoë perdis connaissance, sous la violence du choc, mais aussi a cause de l'utilisation brutale d'une trop grande dose de magie. Lorsqu'il repris connaissance, le jour touchait à sa fin, mais n'ayant pas envie de se retrouver coincé a nouveaux, il se remit en marche, difficilement, mais surement, frigorifié. Il mit plusieurs minutes à retrouvé son chemin, et, prudemment, continua sa lente marche vers son avenir. Finalement, il arriva a la tombé de la nuit devant la maison du magicien. Il toqua à la porte. Le voyant, frigorifié et éreinté, Loggar fit se coucher l'enfant près de la cheminé qui s'endormit aussitôt. Lorsqu'il se réveilla, l'enfant était seul dans la maison. Il attendit sagement le retour de son nouveau maître, mit fiers mi honteux de ce qu'il venait d'accomplir. Lorsque Loggar revint, le soleil donnait midi.

Loggar : Tu as donc choisis de braver l'hiver, tu es déterminé c'est bien amis maintenant, il te faudra apprendre la patience. J'ai été voir tes parents pour les rassurés, tu a donc mis deux jours pour venir içi, traversant un blizzard. Raconte moi donc.

Nominoë raconta donc sa première épopée à Loggar, y compris le passage de la grotte. Loggar fut un peu impressionné, mais ne le montra pas, car utiliser la magie lorsque l'on ne la maîtrise pas, peut s'avérer très dangereux. Le lendemain, l'apprentissage commença.

Durant les deux années qui suivirent, Loggar appris la magie à Nominoë, un apprentissage difficile durant lequel il appris la patience à l'enfant, qui avait maintenant neuf ans.

UN BLIZZARD DU FEU ! DIRECTION FIORE !


Un jour d'été, deux mois après le petit bilan précédent, alors que Loggar commençait d'enseigner une partie délicate de la magie à son apprentis, un blizzard se leva. Tout de suite le vieil homme compris que ce blizzard était magique, il se rapprocha de son apprentis, qui avait d'ailleurs un peu peur... car il ne trouvais pas sa normal... un Blizzard en plein été ! Le maître créa une sphère de protection autour de lui et de son apprenti, juste a temps pour les premiers flocons... de feu ! Loggar oublia l'abri précaire que sa maison, principalement en bois, pourrait offrir sous une tempête de feu. Il guida l'enfant jusqu'à... la grotte où Nominoë s'était réfugié sous un autre blizzard,... naturel celui là. La tempête magique s'intensifia de minute en minute. Le vieil homme faiblissait, lorsqu'ils arrivèrent enfin à la petite grotte. A l'abri, ils attendirent plusieurs heures, que la tempête de feu s'arrête complètement, il faisait très chaud dans la grotte. Il faisait nuit, lorsqu'ils se décidèrent à sortir, le paysage autour d'eux n'était que cendre, la pierre, noirci par le feu, était encore chaude, voire brûlante. Au dessus d'eux, la forêt finissait de brûler et de la cendre encore tombait du ciel.

Le vieil homme et l'enfant entreprirent de regagner le village, le village à dû bruler lui aussi car une épaisse fumée noir s'élevait dans le ciel. Ils ne purent allez bien loin car la forêt brûlait toujours. Alors ils firent demi-tour, l'enfant ayant la peur au ventre. Ils regagnèrent donc la maison du vieux mage qui avait certes brûler intégralement, mais Loggar y avait une cave qui, espérait-il, avait échapper à l'incendie. A la place de la maison, il n'y avait plus que le la cendre, et quelque poutre calciné encore brûlante. Le magicien commença a fouiller le sol en un endroit précis. Il dégagea la cendre présente sur la plaque de fer de laquelle il en attrapa l’anse et la poignée qu'il souleva difficilement. Une ouverture béante apparus alors sous leur yeux, une échelle de bois descendant dans les profondeurs de la cave. Loggar passa le premier, suivis de l'enfant. Une fois en bat, le vieil homme utilisa un peu de magie pour faire deux sphères éclairante. La caves était intact, ils y seraient en sécurité pour la nuit. Le vieil homme remonta à l'échelle et rabaissa la trappe. La peur domina Nominoë, et son maître le vis.

Nominoë : Maître Loggar, ce blizzard n'était pas naturel n'est-ce pas.

Loggar : Non en effet, il faut être un magicien du vent et du feu pour créer un une tempête comme celle là, ou plutôt plusieurs magiciens, du vent, du feu et des nuages. Ils ont dû combiner leurs pouvoirs. Mais puisque nous sommes là, je vais t'apprendre une chose, la sphère de défense. On ne sortira pas d'içi tant que tu ne maîtrisera pas la sphère.

La journée passa, puis la nuit, le Maître, plus dure que jamais enseignais à son élève. Nominoë appris vite et bien, au levé du jour il maitrisait la sphère. Mais le maître comme l'élève était fatigué. Alors, avant de partir, ils dormirent toute la journée, et même la nuit suivante. Au petit matin, ils se mirent en route vers le village, la forêt ne brûlais plus, d'ailleurs... il ne restait rien à brûler que se soit au fond de la vallée ou sur les hauteurs. Arrivé à l'entré du village, ils ne virent que ruine et cendre. Les seuls corps non brûlé appartenaient aux deux magicien du village. Seul la maison du Conseil était entière, la pierre des murs et le toit de pierre ayant résisté au blizzard de feu. Le vieil homme et l'enfant espéraient trouver des survivants. Tous ce qu'ils trouvèrent sont des cadavres, ceux des conseillers et de quelques autres. Ils trouvèrent les corps des parents de l'enfant, qui cette fois ne pus se contenir et éclata en sanglot sur le corps de son père. Le vieil homme, lui, regardait le mur du fond sur lequel il était peint un symbole.

Loggar le reconnus comme étant le symbole de la Guilde Noir de Tartaros. Il se retourna vers l'enfant et lui dit de venir, l'enfant refusa, le mage insista mais l'enfant refusait encore et encore. Alors Loggar assomma l'enfant, l'éloigna du village, l'enferma dans une sphère et entrepris d'enterré les corps. L'enfant repris conscience et chercha aussitôt à briser la sphère qui tint bon, hors de lui il ne put utiliser toutes sa puissance. Lorsque le vieux magicien revint, il trouva son apprenti au bord de l'épuisement, mais toujours pas calmé, et en pleures. Il lui demanda ce qu'il ferait sil le libérait de sa sphère. L'enfant répondit qu'il poursuivrait les meurtriers afin de les éliminé jusqu'au dernier. Alors Loggar lui dit qu'il pourra sortir, mais uniquement lorsqu'il serait calmé, en attendant ils s’éloigneraient des ruines du village. Chaque jour l'enfant tentait en vain de sortir de la sphère, mais sa colère entravait sa magie, car comme lui avait expliqué le vieux mage, la force des magiciens de l'énergie est la maitrise de soi. Bien sur le maître donnait à mangé et à boire à son apprenti... qui ne comprenait pas pourquoi la nourriture pouvait pénétré dans la sphère alors que lui même était incapable d'en sortir. Le maître lui expliqua que c'était une sphère de capture qui empêche les personnes enfermés dedans de sortir mais le reste pouvait entré et sortir de la sphère.

Loggar, avait prit son argent avant de sortir de sa cave. Il laissa la sphère dans un bois, proche d'un village du Royaume de Desierto et entreprit d'acheter un chariot à cheval, avec le peu d'argent qui lui restait, il acheta toutes les vivres qu'il put et deux couvertures. Il revint dans le bois et vis que Nominoë avait brisé la sphère, mais qu'il était resté là, assis sur un rocher. Il demanda à l'enfant s'il le suivrait, l'enfant lui répondis que oui. Le vieil homme informa l'enfant qu'ils iraient au royaume de Fioré et que le voyage sera long. Puis il fit monter l'enfant près de lui et fit avancer le chariot. Quatre heures de route le matin, vingt minutes pour manger, une heure d'entrainement, quatre heure de route l'après midi, vingt minutes pour manger, entrainement jusqu'à être fatigué. Chaque nuit, avant de dormir, le magicien plaçait des pièges magique autour du chariot. Une routine s'installa et il ne se passa rien de spécial jusqu'au Royaume de Bosco. Nominoë apprit d'autres utilisations de la magie et commença un difficile entrainement physique.

L'ATTAQUE DES BRIGANDS ! PREMIÈRE QUÊTE DE NOMINOË !


Arrivé à la frontières de Bosco, vers quatorze heure, alors que le Maître et son apprenti longeais la lisière d'un bois, une dizaine de bandits surgirent des bois et attaquèrent. Pensant certainement qu'un vieil homme et un enfant seraient des proies faciles. Le premiers réflexe de l'enfant est la Sfer difenn, mais comme nous le savons, elle n'est efficace que contre des attaques magique, et non physique. Cependant, cela fit hésiter les bandits mais d'autres sortaient des bois et ils retrouvèrent leur assurance. Cependant le vieil homme avait lui aussi réagis, l'apparition et avait formé une vingtaine de Sferrioù nerzh, imiter alors par son apprentis qui en créa une dizaine... Mais ceci ne fit pas fuir les brigands qui passèrent à l'attaque avec une trentaine des leurs.

Les magiciens firent passer leur sphère à l'attaqua assommèrent vingt trois bandits, les autres fuirent devant eux. Le hasard fit qu'une petite troupes de soldats de Bosco arrivèrent et assistèrent au carnage, tout en attendant que cela se finissent. Puis ils marchèrent vers le vieil homme et l'enfant. Il s'adressèrent au vieil homme, et lui dire que le Conseil de sa ville souhaiterais certainement rencontrer les magiciens qui avait repoussé une attaque de la bande de brigands des bois. Le vieil homme ayant le cœur sur la main, accepta de rencontrer le conseil du la villa. Les soldats escortèrent donc le vieil homme et l'enfant jusqu’à l’hôtel de ville. Ils furent reçus rapidement par le conseil s'ensuivis le dialogue a suivre :

Conseiller 1 : Monsieur, l'un des patrouilles de la ville vous à vue repousser une attaque des bandits du bois de Malenir, vous êtes magicien, de quel guilde êtes vous ?


Loggar : Nous ne sommes d'aucune guilde.

Conseiller 2 : Peu importe que vous soyez d'une guilde ou non, le principal c'est que vous êtes magicien.

Conseiller 1 : Ces brigands terrorise la campagne depuis des mois ! Ont dit qu'il y a des mages parmi eux. Débarrassez nous d'eux et vous serez grassement récompensé.

Loggar : J’accepterais avec de vous aider, uniquement si vous me laisser trois jours pour apprendre quelque chose d'important à mon apprenti.

Conseiller 3 : Trois jours, pas un de plus ! Après il faudra agir. En attendant, vous logerez à l'hôtel de ville.

L'enfant n'était pas entré dans la salle du conseil, jugé trop jeune pour assister à une discussion entre adulte. Loggar entrepris de lui apprendre la double sphère d'énergie.

Daoùsfer difenn (Double sphère de défense): [UTILISATION] La pratique de cette magie est la même que la Sfer difenn à ceci près qu'elle consomme plus d'énergie que cette dernière, elle repousse autant les attaque magique que les attaques physique. La posture est la même, mais le niveau magique requis est bien supérieur. Elle non plus n'empêche pas les attaques de Nominoë.

Ce fus dans les jardins de l'Hôtel de Ville que le magicien enseigna la Daoùsfer difenn à son apprentis. Comme prévus, Nominoë, maitrisant déjà la Sfer difenn, ne mit que trois jours à maitriser cette nouvelle technique, âgé de 10 ans seulement. Alors seulement, le vieil homme informa le Conseil qu'il partirait dans les bois avec son apprentis, afin de régler le problème de brigands, le lendemain. Au petit matin, les deux mages quittèrent l'Hôtel de ville, accompagné par une patrouille de douze soldats. Il pénétrèrent dans les bois une heure plus tard. Dans le même temps, ils préparèrent chacun Sferrioù nerzh par 12 pour l'enfant et par 36 pour la magicien. Ensuite, le magicien étendis son aura à son maximum, couvrant une surface de 210 mètres de rayon. C'est ainsi qu'ils déjouèrent une embuscade des bandits. Ils laissèrent les soldats s'en occuper, se fus vite réglé. Pénétrant plus en avant dans les bois, le vieil homme sentis la présence d'un magicien, il le prouva en arrivant dans une clairière où le magicien et une trentaine de bandits les attendaient. La première réaction du vieil homme fus de lancer ses vers les brigands, celles de l'enfant un peu en retrait. Le magicien contra l'attaque en protégeant ces brigands. Avec une barrière d'eau qui arrêta une vingtaine de sphères d'énergie. Les autres sphère atteignirent leur cible. Aussitôt le vieil homme établit, l'enfant à sa suite, la Sfer difenn, ordonnant aux soldats de s'éloigner et de s'occuper des brigands si besoin est. La première attaque vint du magicien de l'eau, par une série sphère d'eau sur les défense du vieil homme, laissant libre court à l'enfant. Nominoë prépara sa Sferrioù nerzh, multiplier par douze. Il ordonna à ses sphères de parer les attaques du magicien adverse.

Laissant ainsi du temps à son maître pour préparez une attaque puissante de Gwazh nerzh. La pulsion fut dévastatrice et assomma le magicien. Les dernier bandit voulurent prendre la fuite, mais Nominoë ordonna à ses sphère devenus libre une attaque explosive, les assommant tous les douze. Loggar se tourna vers les soldats et leur demanda d'envoyer un messager au Conseil annonçant la pacification de la forêt. Le conseil envoya d'autres soldats récupéré les prisonniers et les deux mage reçurent 300'000 Jewels pour leur aide non négligeable. Le vieil homme donna la moitié de cette argent à son apprenti qui ne s'offusqua que peu de temps.


MORT DE LOGGAR ! RÉSUMÉ ! NOMINOË REJOINT BLUE PEGASUS ! EXAMEN DE RANG S puis SS ! NOMINOË FONDE LOTI FIORITI


Bref, la routine repris jusqu'à la fin du voyage et l'arrivé en forêt d'Iria dans le centre du royaume. Le vieil homme y construisit sa dernière maison, avec l'aide de l'enfant. Durant les cinq ans qui suivirent, Loggar finis l'apprentissage de Nominoë par les technique les plus puissance qu'il connaissent, puis il mourut, laissant son héritage à son dernier apprenti.

Durant les six année qui suivirent, Nominoë travailla d'arrache pied afin de maitriser parfaitement toutes les techniques de magie apprise. Entre temps, il rejoignis Blue Pegasus. Actuellement il à 27 ans, et sa puissance magique a bien augmenté... Au bout de ses 6 années dont 5 ans à Blue Pegasus, il effectua un nombre important de mission et de quête, la plupart en un temps record. Les gains, il les donnais pour moitié à la guilde. Et puis le maître de la guilde sélectionna quelques membres pour passer l'examen de rang S, dont Nominoë. L'examen ne constitua ne constitua pas en duel contre les membres les plus puissant de la guilde, mais en une séries d'épreuves de patience, de précision et d'endurance magique ! A la fin le test final ne fut guère difficile, juste une évaluation de la puissance des mages. Nominoë fut le seul à atteindre le test final. Maître Bob, plaça alors une sphère de mesure de puissance devant Nominoë, et lui expliqua le but de se test. Le but du test final est d'atteindre le nombre 4'000 à trois reprise avec 3 techniques différentes, il y aura dix essais.

Lors de l'examen de Rang "S", sa puissance éblouis jusqu'à Maître Bob, qui malgré les règlements, accorda au jeune mage, d'alors 20 ans le rang "SS". De ce jour, le Maître de Blue Pegasus accorda les missions les plus difficile à Nominoë. Seulement, Nominoë se lassa vite et après un long entretiens avec Maître Bob, il quitta Blue Pegasus. Il avait 23 ans. Durant quatre ans il erra seul dans le monde d'Earthland, gardant cependant contact avec son ancienne guilde. Au bout de ses années, après une réflexion bien mûris il ce décida à fonder la Guilde Loti Fioriti dont il en devint le 1er Maître.

Arc secret de l’Énergie

Description générale de la Magie :

La Magie de l'Arc secret de l’Énergie, qui lui a été enseigné par son ancien mentor, Loggar, est une magie ayant bon nombre de possibilités. Par exemple, il peut attaqué, se défendre, se déplacer à grande vitesse, soigner les blessures physique des autres ou de lui même. Elle est efficace autant à distance qu'au corps à corps. Grâce à elle, il peut former des lacrymas de magie ayant chacun une fonction spécifique. Nominoë peut utiliser jusqu'à trois techniques différentes à pleine puissante. Ils est donc difficile de le prendre à défaut si l'on ça faiblesse principale... Le froid l'empêche d'utiliser sa magie à pleine puissance ! Il faut néanmoins être un mage puissant pour profiter pleinement de cette faiblesse.

"Lacrymatisation" :

Il s'agit de concentrer la magie entre ses mains afin de créer un lacryma, étant maîtrisant l'Arc secret de l’Énergie, Nominoë peut créer différent type de lacryma. Les lacryma sont préposé à une utilisation unique. Les lacrymas "Champs de force" sert à étendre un champs de force d'énergie autour d'une zone donnée. Les lacrymas "Explosifs" consiste à miner, à tendre des pièges autour d'une zone afin de prévenir les attaques terrestre, ces lacrymas explose lorsqu'un intrus pénètre dans la zone couverte par le lacryma. Et enfin les lacrymas "Amélioration" qui servent à améliorer des armes non magique, en n'en augmentant la résistance et la puissance. Les lacrymas de Nominoë son systématiquement bleu électrique.

"Rayons d'énergies" :

C'est une technique offensive qui consiste à charger les paumes de ses mains en magie et à les envoyer vers une cible sous forme d'un rayon bleu électrique. Cette technique consomme peu de magie.

"Sphères d'énergie explosives" :

C'est la principale technique mixte de Nominoë, il peut en invoquer simultanément un nombre important, une cinquantaine environ. Les sphères explosives réagissent aux ordre qu'ils leur donne. Il peut ainsi parer des attaques adverse et contre-attaquer simultanément. Elles poursuivent les cibles désigné jusqu’à entrer en contact avec elle ou avec autre chose. Elles explosent dès le premier contacte, y comprit s'il s'agit de magie. Nominoë peut donner différente forme à ses sphères. Cette technique, toujours bleu électrique, demande un certain temps pour la mettre en place.

"Spirales et Boomerang d'énergie" :

Ce sont les principales techniques offensives à longue porté de Nominoë. Il s'agit d'invoquer, dans les paumes de ses mains, de des spirales ou des boomerang tranchant qui explose en fin de course, ou s'il rencontre quelque chose de trop solide pour être trancher. Nominoë ne peut invoquer que deux Spirales ou Boomerangs simultanément, une dans chaque main. Cette technique donne une teinte dorée à sa magie. Elles ne peuvent trancher ni la roche, ni la glace et explosent directement au contact d'un liquide quelconque.

"Intériorisation de l'énergie" :

Il s'agit de concentrer l'intégralité de ça magie en lui pour augmenter considérablement sa vitesse, son agilité, sa vivacité et sa puissance physique jusqu'à épuisement de ses réserves ou jusqu'à ce qu'il mette fin à cette technique.

"Extériorisation de l'énergie" :

L'extériorisation est la plus puissante attaque à distance de Nominoë. Elle consiste à concentrer l'intégralité de ça magie dans une unique sphère d'énergie. Cette sphère est nettement plus rapide, plus vive et plus puissante que les autres. Elle est destinée à viser une cible unique et explose au contact de celle-ci, elle rebondit sur le sol, désintègres les obstacle sur ça route et annihile les attaque magique contre elle, du moins jusqu’à un certain point. Il ne peut effectuer d'autres technique en même temps et après son utilisation il a besoin de se reposer.

"Sphère de défense" :

Il s'agit de la principale technique défensive de Nominoë, elle consiste à invoquer un puissant bouclier d'énergie autour de lui, tout autour de lui. Elle bloque les attaques magiques et physiques adverses et permet à Nominoë d'invoquer ses sphères explosives en toute sécurité et de contre-attaquer sans perdre en mobilité.

Surf d'énergie :

Il s'agit pour Nominoë d'invoquer un surf d'énergie sous ses pieds qui lui permet de voler jusqu'à une altitude assez élevé, environs 200-300 mètres au dessus du sol, sauf en montagne. Sa vitesse maximal peut atteindre les 25 kilomètres heures.


AUTRE

Prénom : Thibault
Âge : 21 ans

Comment a tu trouvé le forum ?
Comment trouve tu le forum ?
Quel sont tes goûts ?

Code n°1 : VALIDE PAR NOMINOË O'KERPARAVEL
Code n°2 : VALIDE PAR NOMINOË O'KERPARAVEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytail-lgdm.forum-gratuit.net
 
Un Maître pour Loti Fioriti !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail : La Guerre des Mondes ! :: Avant de Commencer :: Fiches Personnages :: Personnages Validés-
Sauter vers: